La Cerise sur le Gapeau
Un vrai mouvement citoyen de transition dans la Vallée du Gapeau, pour imaginer ensemble un avenir concret et positif
gapeau, vallée du gapeau, transition, gapeau transition, sollies-pont, sollies-ville, sollies-toucas, valaury, la farlede, la crau, la valette-du-var, la garde, hyeres, cuers, belgentier, meounes-les-montrieux, neoules, pierrefeu, rocabron, puget-ville, toulon, var,
-1
archive,category,category-groupe-magasins-bio-coop,category-55,theme-cabin,cabin-core-1.0.2,woocommerce-no-js,select-theme-ver-3.3,ajax_fade,page_not_loaded,,vertical_menu_background_opacity,smooth_scroll,side_menu_slide_from_right,big_grid,wpb-js-composer js-comp-ver-6.6.0,vc_responsive
 

La Cerise sur le Gapeau

L’esprit de La Cerise

Fin juin, nous nous sommes retrouvés avec La Vallée du Gapeau en Transition au domaine Terre du Réal-Var Olive qui, généreusement, nous accueillait. Nous avons échangé ensemble à propos de l'épicerie et de la vie de l'association. Au cours de ces discussions, nous avons abordé, entre autres, un sujet important : l'esprit de La Cerise sur le Gapeau....

Et si nous « poussions » les murs de l’épicerie de La Cerise ?

Depuis le début de l'aventure de la Cerise, l'idée a toujours été la suivante : lier une épicerie coopérative à un espace culturel, lieu de vie, de partage, de solidarité et d'échanges. De nombreuses visites de locaux aux dimensions adaptées ont été faites mais nous n'étions pas encore prêt(e)s. C'est ainsi qu'est née l'idée d'aménager, en partenariat, le local accolé au moulin de la Capelle, idéalement situé sur la place de même nom, notamment pour y organiser le marché bio mensuel de la Cerise depuis bientôt 4 ans....

Les aventures du site internet de la Cerise !

Début 2018, nous avons crée le site internet de la Cerise sur le Gapeau. Qu'est-ce qu'un site internet ? En quelques mots, c'est se présenter, informer et communiquer ; c'est déjà pas mal ! Enfin, nous avons créé le site. Un webmaster, adhérent de l’association, l'a généreusement créé et lancé ! Une fois que le site existe, il faut le faire vivre et c'est là que les choses se corsent...