Et si nous « poussions » les murs de l’épicerie de La Cerise ?
Un vrai mouvement citoyen de transition dans la Vallée du Gapeau, pour imaginer ensemble un avenir concret et positif
gapeau, vallée du gapeau, transition, gapeau transition, sollies-pont, sollies-ville, sollies-toucas, valaury, la farlede, la crau, la valette-du-var, la garde, hyeres, cuers, belgentier, meounes-les-montrieux, neoules, pierrefeu, rocabron, puget-ville, toulon, var,
46438
post-template-default,single,single-post,postid-46438,single-format-standard,theme-cabin,cabin-core-1.0.2,woocommerce-no-js,select-theme-ver-3.3,ajax_fade,page_not_loaded,,vertical_menu_background_opacity,smooth_scroll,side_menu_slide_from_right,big_grid,wpb-js-composer js-comp-ver-6.7.0,vc_responsive
 

Et si nous « poussions » les murs de l’épicerie de La Cerise ?

Et si nous « poussions » les murs de l’épicerie de La Cerise ?

Depuis le début de l’aventure de la Cerise, l’idée a toujours été la suivante : lier une épicerie coopérative à un espace culturel, lieu de vie, de partage, de solidarité et d’échanges.

De nombreuses visites de locaux aux dimensions adaptées ont été faites mais nous n’étions pas encore prêt(e)s.

C’est ainsi qu’est née l’idée d’aménager, en partenariat, le local accolé au moulin de la Capelle, idéalement situé sur la place de même nom, notamment pour y organiser le marché bio mensuel de la Cerise depuis bientôt 4 ans.

Voir plus grand

Mais très vite une évidence s’est imposée : nous manquons désormais de place et surtout d’espace pour conserver les aliments au frais. Nous avons retourné le problème dans tous les sens : louer un local supplémentaire, mettre une chambre froide dans l’arrière-cour… La conclusion étant : pour avoir plus de place, il nous faut déménager. La Cerise est victime de son succès ! 🙂

Qui cherche… trouve ?

Alors nous avons cherché, cherché, cherché… Et pendant ce temps, l’idée du tiers-lieu est arrivée. Qui dit tiers-lieu, dit mettre ensemble les idées de la transition et donc avoir l’épicerie au sein du futur tiers-lieu.

Le projet d’aménagement du moulin de la Capelle en un tiers-lieu ayant été abandonné par la mairie pour raisons budgétaires, nous avons repris nos recherches. Car l’idée, désormais, est là ! Faisons un tiers-lieu !

L’épicerise, bientôt en plus grand

Ce futur tiers-lieu, Kanopée, est en bonne voie. Dans ces futurs nouveaux locaux, nous pourrons nous agrandir tout en gardant une échelle humaine, cela va de soi.

Un espace de vente plus grand permettra de développer le vrac alimentaire et surtout le vrac non-alimentaire qui n’existe pas aujourd’hui. Avec, en plus, un vrai espace de stockage pour les produits secs et frais, offrant ainsi un plus large panel de produits dans les rayons.

Cerise au cœur

En dehors de l’épicerie, nous serons au cœur de la transition et de tout ce qui en découle. En plus des activités propres au tiers-lieu, nous pourrons retrouver la vie sociale liée à l’association comme, par exemple, les différents ateliers (zéro-déchet, cuisine, couture, cosmétique, etc.) ou les apéritifs qui permettent aux bénévoles de se rencontrer.

Alors oui, nous allons « pousser » les murs de l’épicerie et, se faisant, nous allons apporter notre pierre à un projet solidaire, dont vous serez, une fois encore, le cœur.

À bientôt !

Nouveaux horaires de l’épicerie
Gapeau Transition
contact@gapeautransition.org
No Comments

Post a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.