Focus sur l’approvisionnement
Un vrai mouvement citoyen de transition dans la Vallée du Gapeau, pour imaginer ensemble un avenir concret et positif
gapeau, vallée du gapeau, transition, gapeau transition, sollies-pont, sollies-ville, sollies-toucas, valaury, la farlede, la crau, la valette-du-var, la garde, hyeres, cuers, belgentier, meounes-les-montrieux, neoules, pierrefeu, rocabron, puget-ville, toulon, var,
45832
post-template-default,single,single-post,postid-45832,single-format-standard,theme-cabin,cabin-core-1.0.2,woocommerce-no-js,select-theme-ver-3.3,ajax_fade,page_not_loaded,,vertical_menu_background_opacity,smooth_scroll,side_menu_slide_from_right,big_grid,wpb-js-composer js-comp-ver-6.4.1,vc_responsive
 

Focus sur l’approvisionnement

Focus sur l’approvisionnement

Un sujet qui est récurrent à l’épicerie et dont nous avons parlé lors de la dernière assemblée des adhérents, le 27 juin aux Jardins du Néoulier, à la Garde (merci Roland pour l’accueil !), c’est l’approvisionnement !

Faire des choix

Quand nous avons des produits qui sont faits localement (et bio bien sûr), pas de problème. Mais lorsque la production locale n’existe pas, alors nous sommes au maximum dans le circuit-court : du producteur à l’épicerie, directement. Nous passons aussi par un grossiste, basé sur Marseille, dont nous connaissons et partageons les valeurs et le fonctionnement.

Une contrainte importante est la taille du magasin ; il faut faire des choix. Choix pour le frais, le stockage, les quantités l’offre…

La mission du groupe approvisionnement

Le groupe approvisionnement qui gère tout cela, de la recherche des fournisseurs jusqu’à la livraison, a un rôle central et une charge importante pour ne pas dire lourde.

Nos échanges à l’assemblée des adhérents ont mis en lumière plusieurs points :

  • Le groupe approvisionnement a besoin de monde ! Si vous êtes intéressés, contactez Cécile Ivol : 06 09 50 07 12 – cecile.ivol@cooplacerise.fr
  • Nous discuterons systématiquement des questions d’approvisionnement à chaque assemblée. Les prix, l’origine des produits, etc. C’est l’affaire de tous, vos avis, vos idées et votre soutien sont indispensables.
  • Pour l’hiver prochain, nous allons essayer de nous attacher particulièrement à un ou deux maraîchers, en nous engageant sur les commandes et en leur demandant des légumes spécifiques (chez l’un des salades, chez l’autre des carottes, etc.) afin de palier aux manques ou aux surplus.
  • Ce qui est en discussion :
    • Faire (en plus) une adhésion qui engage sur l’achat d’un panier.
    • L’échelonnement des livraisons (pains, poissons, laitages, légumes, etc.) tout au long de la semaine, est-ce trop contraignant pour les adhérents ?
    • Et pour finir sur une note plus légère mais importante, nous avons acté l’achat de noix de cajou !

Ces moments d’échanges pendant les assemblées des adhérents (en particulier quand ils ont lieu à l’ombre des magnifiques platanes des Jardins du Néoulier) sont nécessaires et incontournables pour le bon fonctionnement de l’épicerie et de l’association.

Dans ce beau projet coopératif, chacun compte !

Avatar
Gapeau Transition
contact@gapeautransition.org
No Comments

Post a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.