La disparition du cash
Un vrai mouvement citoyen de transition dans la Vallée du Gapeau, pour imaginer ensemble un avenir concret et positif
gapeau, vallée du gapeau, transition, gapeau transition, sollies-pont, sollies-ville, sollies-toucas, valaury, la farlede, la crau, la valette-du-var, la garde, hyeres, cuers, belgentier, meounes-les-montrieux, neoules, pierrefeu, rocabron, puget-ville, toulon, var,
46138
post-template-default,single,single-post,postid-46138,single-format-standard,theme-cabin,cabin-core-1.0.2,woocommerce-no-js,select-theme-ver-3.3,ajax_fade,page_not_loaded,,vertical_menu_background_opacity,smooth_scroll,side_menu_slide_from_right,big_grid,wpb-js-composer js-comp-ver-6.6.0,vc_responsive
 

La disparition du cash

La disparition du cash

La plupart des monnaies existent uniquement sous forme de coupons papier, d’autres uniquement en version numérique et certaines les deux à la fois.

L’argent liquide en Euro est donc essentiellement remplacé par des billets physiques de monnaies locales. Et pour pouvoir obtenir des billets de MLC, il faut en général les échanger contre des billets d’Euro…

L’essor des monnaies locales citoyennes (MLC)

Depuis 2014, les monnaies locales citoyennes connaissent un développement sans précédent, grâce à la loi sur l’Economie Sociale et Solidaire.

Environ 80 MLC fonctionnent aujourd’hui sur le territoire français, signe de l’importance de se réapproprier l’outil monétaire et de lui rendre sa dimension citoyenne et publique, mais aussi et surtout de développer un réseau d’acteurs locaux permettant à la richesse de circuler sur un territoire donné.

Sans contact

Ce serait sans compter sur un phénomène qui s’est accentué depuis 2017-2018 (article LCI) : la fin progressive des distributeurs automatiques de cash : plus de 2000 “DAB” ont “disparu” l’an passé !

Et sous prétexte de la crise sanitaire liée au covid-19, pour des raisons de “sécurité”, le paiement sans contact s’est largement généralisé, notamment depuis que la limite est passée de 30 à 50€.

Ce geste est vite devenu un réflexe car payer n’a jamais été aussi facile ! Mais alors, où est le problème ?

Pas de billets… pas de billets !

Vous l’aurez compris, ce geste si (trop) facile du paiement sans contact a réduit l’utilisation de l’argent liquide, ce qui ne facilite pas l’utilisation des MLC.

De plus, nous glissons progressivement vers un monde où la monnaie physique risque de ne plus exister, ce qui induira que TOUTES vos transactions pourront être enregistrées, tracées, vous n’aurez plus la liberté de payer comme bon vous semble, alors que plus de 80% des français sont toujours attachés à l’argent liquide (article BFM et article Capital).

Imaginez la difficulté pour les petits achats, les petits commerces, les zones rurales, les personnes âgées… (Article Sénat).

Nous n’irons pas aux paradis (fiscaux)

Si l’Euro devient uniquement une monnaie virtuelle, comme l’a récemment avancé Christine Lagarde (article Clubic, article labourseauquotidien), imaginez la conséquence pour l’évasion fiscale et la spéculation ! Les flux financiers virtuels boursiers composent l’immense majorité de l’argent en circulation dans le monde.

La monnaie physique – et par conséquent les monnaies locales citoyennes – est ce qui nous permet encore de jouir d’une certaine liberté dans nos achats du quotidien et de notre manière de manier l’argent.

L’argent a une odeur : la nôtre

Nous devons aujourd’hui nous battre pour que l’argent liquide ne disparaisse pas, et avec lui toutes les énergies des dizaines de monnaies locales françaises qui sont apparues depuis plusieurs années !

Les monnaies locales sont un réel moyen, concret, de relocaliser l’économie, de la faire bénéficier au territoire et à tous les acteurs qui le font vivre : petits commerces, producteurs, artisans, indépendants, mais aussi chaque citoyen qui passe du simple consommateur à une personne consciente des échanges qu’il crée chaque jour.

 

La Fève circule depuis avril 2019 mais elle doit tourner bien plus si nous voulons atteindre un objectif de relocalisation et de flux monétaires significatif, comme c’est le cas chez nos amis basques avec l’Eusko. Et pour cela, il n’y a pas 36 solutions : PAR-TI-CI-PER ! Jouons notre rôle citoyen, contribuons à transformer le monde à l’image que nous voulons lui donner, avec plaisir et conviction !

Montrez-nous que vous aussi vous attachez de l’importance à l’argent liquide et aux échanges ! Maintenez ce lien permanent avec des milliers de citoyens réunis par des valeurs communes : celles qui participent à rendre meilleur notre territoire, notre pays et notre monde.

Avatar
Gapeau Transition
contact@gapeautransition.org
No Comments

Post a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.