Nous voulons des solutions locales pour nos rénovations !
Un vrai mouvement citoyen de transition dans la Vallée du Gapeau, pour imaginer ensemble un avenir concret et positif
gapeau, vallée du gapeau, transition, gapeau transition, sollies-pont, sollies-ville, sollies-toucas, valaury, la farlede, la crau, la valette-du-var, la garde, hyeres, cuers, belgentier, meounes-les-montrieux, neoules, pierrefeu, rocabron, puget-ville, toulon, var,
45679
post-template-default,single,single-post,postid-45679,single-format-standard,theme-cabin,cabin-core-1.0.2,woocommerce-no-js,select-theme-ver-3.2,ajax_fade,page_not_loaded,,vertical_menu_background_opacity,smooth_scroll,side_menu_slide_from_right,big_grid,wpb-js-composer js-comp-ver-6.2.0,vc_responsive
 

Nous voulons des solutions locales pour nos rénovations !

Nous voulons des solutions locales pour nos rénovations !

De plus en plus de voix se font entendre pour que la relance post-confinement se fasse en cohérence avec et dans le sens de la transition énergétique et sociale. Au sein de la SCIC Gapeau Énergie Citoyenne, et plus largement de La Vallée du Gapeau en Transition, nous partageons évidemment ce point de vue : c’est l’occasion ou jamais de réorienter notre économie vers un fonctionnement durable et d’ainsi créer des emplois qui aient réellement du sens dans un contexte d’urgence climatique.

Fédérer les acteurs du territoire

Pour appuyer et concrétiser notre engagement en ce sens, et conformément à nos missions, nous souhaitons fédérer les habitants et les acteurs de notre territoire autour d’un projet collectif de maîtrise de la demande énergétique et de réduction des gaz à effet de serre.

Concrètement, ce projet vise d’une part à fédérer une demande significative de rénovations énergétiques de logements, dans un but de mutualisation des moyens et des coûts, afin de rendre celles-ci, accessibles à tous, quelque-soient leur revenus et leur âge ; et d’autre part, en fléchant cette demande vers les ressources locales et durables (bois, paille, liège, chanvre, etc.), à contribuer à l’essor d’une économie locale, génératrice d’emplois non délocalisables, notamment en zone rurale, et participant au maintien et à l’entretien des espaces agricoles et forestiers.

Exemples de travaux de rénovation énergétique (source DORéMI) : impacts énergétique et financier.

Ces filières d’éco-matériaux, actuellement émergentes dans notre département, sont en plein essor dans de nombreuses régions de France. Offrons l’opportunité à ces filières locales de se développer en leur garantissant un débouché sur le long terme.

Exemples d’isolation en : laine de bois ; bottes de pailles + enduit terre ; plaques de liège ; blocs de chanvre.

Le rôle de notre SCIC

Le rôle de notre SCIC sera de porter ces demandes auprès des différents acteurs de la rénovation, mais aussi de suivre et d’animer la mise en place des solutions, aussi bien financières que techniques, d’éco-rénovations énergétiques pour tous. Nous souhaitons ainsi faire émerger d’une dynamique multi-partenariales de territoire.

Pour nous aider en cela, nous avons besoin de savoir combien de personnes nous soutiennent dans cette démarche via le questionnaire ci-dessous. Pour le moment, il s’agit seulement de sonder vos attentes et vos envies. Nous ne manquerons pas d’organiser un évènement spécifique pour vous présenter plus en détail le projet. Pour toute question merci de joindre notre référent Loïc.

 

Nous comptons sur vous pour nous aider à construire ensemble une économie locale, sociale et durable !

Répondre au questionnaire « Nous voulons des éco-rénovations »

Si le questionnaire ci-dessus ne s’affiche pas, cliquez ci-dessous pour le remplir sur Framaforms

Questionnaire éco-rénovations

Défis ÉcoRéno en Vallée du Gapeau

Pour les plus curieux, vous trouverez ci-dessous un support de présentation du projet :

Avatar
Gapeau Transition
contact@gapeautransition.org
Aucun commentaire

Commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Inscrivez-vous pour recevoir notre newsletter « Dans la vallée »