Imaginer l’après-confinement à La Cerise
Un vrai mouvement citoyen de transition dans la Vallée du Gapeau, pour imaginer ensemble un avenir concret et positif
gapeau, vallée du gapeau, transition, gapeau transition, sollies-pont, sollies-ville, sollies-toucas, valaury, la farlede, la crau, la valette-du-var, la garde, hyeres, cuers, belgentier, meounes-les-montrieux, neoules, pierrefeu, rocabron, puget-ville, toulon, var,
45670
post-template-default,single,single-post,postid-45670,single-format-standard,theme-cabin,cabin-core-1.0.2,woocommerce-no-js,select-theme-ver-3.2,ajax_fade,page_not_loaded,,vertical_menu_background_opacity,smooth_scroll,side_menu_slide_from_right,big_grid,wpb-js-composer js-comp-ver-6.2.0,vc_responsive
 

Imaginer l’après-confinement à La Cerise

Imaginer l’après-confinement à La Cerise

Comment imaginer l’après confinement alors que nous n’en avons pas encore fini avec lui ?

Au début du confinement, après avoir décidé de garder l’épicerie ouverte, nous nous sommes dit : « Même pas mal, nous nous adaptons ». De toute façon, La Cerise, ça ne ronronne jamais, il y a toujours quelque chose de nouveau, de différent qui nécessite des prises de décisions, des actions.

Et puis nous nous sommes dit : « La Cerise, avec juste l’épicerie, sans les autres évènements autour, nous allons avoir du temps… » Les grands naïfs ! Parce que, évidemment, dans ces moments-là la question des autres se posent encore plus que d’habitude et que surtout elle est plus visible.

L’évidence du lien

Le bénévolat est une drôle de chose. Nous poussons une porte un jour, séduit par une idée, une vision. Pourquoi celle-là plutôt qu’une autre, difficile de le dire, il y a tellement de causes justes. Pour La Cerise c’est sûrement parce qu’elle rassemble plusieurs points qui nous touchent : notre relation avec notre environnement naturel et humain et tout ce qui en découle.

Parfois nous pouvons douter de l’efficacité de nos actions, mais pas pendant ce confinement ; comme il est évident que nous sommes là où il faut et que nous allons dans le bon sens.

Et après ? Après, ça sera avec la même conviction, mais surtout avec la certitude que nous sommes compris par le plus grand nombre. Et avec l’évidence d’un projet comme le tiers-lieu, au moulin de la Capelle.

Mon expérience de bénévole

Virgil Prudhomme – Jeudi 16 avril de 9h à 12h

Depuis que l’épicerie coopérative de La Cerise sur le Gapeau existe, je n’avais encore jamais fait mes fameuses 3 heures mensuelles (ouuuuh!)… Étant investi assez activement dans la monnaie locale La Fève et La Vallée du Gapeau en Transition, il est vrai que j’ai moins pris de temps pour La Cerise. Mais je sais l’épuisement quand l’activité associative repose juste sur quelques épaules.

En cette période de crise sanitaire, j’ai donc décidé d’aller les faire, ces 3 heures. Pour savoir en quoi ça consistait, pour participer, pour aider et aussi parce que La Cerise j’y fais parfois mes courses ! J’ai donc contacté Colette David, qui m’a inscrit au planning, sur un créneau libre, et j’y suis allé, sans savoir ce que je ferai, puisque je n’avais jamais participé, mais je savais que je ne m’ennuierai pas et que ce serait sympa.

J’ai donc pris mon beau tablier, mon masque, ma bonne humeur et ma voiture, de Hyères à La Farlède, pour passer une matinée bien productive et agréable. Au programme : vérification de la livraison de pain, mises en rayon, préparation des paniers commandés, rafraîchissement des poireaux, un peu de nettoyage, de service client (fromages et produits frais)… Un vrai rôle d’apprenti épicier qui n’était pas pour me déplaire ! Avec en prime le fait de pouvoir croiser quelques têtes connues (ou reconnues, malgré les masques) et de recevoir des compliments sur mon beau tablier o:-)

Et puis j’en ai profité pour faire mes quelques courses et rentrer chez moi avec le sourire aux lèvres.

Je n’ai pas vu passer la matinée, et quand Sandrine m’a dit « tu peux y aller si tu veux », je pensais qu’elle voulait me faire partir 1 heure plus tôt, quand j’aurais bien fait 1 heure de plus sans problème

Et vous, vous les faites quand vos 3 heures de plaisir ?!

Avatar
Gapeau Transition
contact@gapeautransition.org
Aucun commentaire

Commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Inscrivez-vous pour recevoir notre newsletter « Dans la vallée »