Sobriété : en fais-je assez pour le climat ?
Un vrai mouvement citoyen de transition dans la Vallée du Gapeau, pour imaginer ensemble un avenir concret et positif
gapeau, vallée du gapeau, transition, gapeau transition, sollies-pont, sollies-ville, sollies-toucas, valaury, la farlede, la crau, la valette-du-var, la garde, hyeres, cuers, belgentier, meounes-les-montrieux, neoules, pierrefeu, rocabron, puget-ville, toulon, var,
45500
post-template-default,single,single-post,postid-45500,single-format-standard,theme-cabin,cabin-core-1.0.2,woocommerce-no-js,select-theme-ver-3.2,ajax_fade,page_not_loaded,,vertical_menu_background_opacity,smooth_scroll,side_menu_slide_from_right,big_grid,wpb-js-composer js-comp-ver-6.2.0,vc_responsive
 

Sobriété : en fais-je assez pour le climat ?

Sobriété : en fais-je assez pour le climat ?

La nouvelle année est là avec son lot de vœux. Espérons qu’elle concrétise enfin des engagements sérieux et forts, à la hauteur des enjeux, en faveur du climat.

Car on le sait, bien que l’accord de Paris ait été signé, les engagements pris par les pays ne permettront pas de limiter le réchauffement à moins de 2°C. Même la France, qui s’est engagée dans un programme ambitieux de neutralité carbone d’ici 2050 ne respecte pas la trajectoire qu’elle s’est fixée.

Les politiques ne sont donc pas à la hauteur. Soit. Mais nous, à notre échelle, agissons-nous de sorte à réduire notre empreinte carbone ?

Mon bilan carbone de 2019 a t’il été plus faible que celui de 2018 ?

Si oui, le réduisons-nous suffisamment pour atteindre un bilan neutre d’ici 2050 ? (bilan qu’il faudrait ramener de 10 actuellement en moyenne à 2 tonnes de CO2/an d’ici 2050).

La meilleure façon de le savoir est de faire son bilan carbone, par exemple avec l’outil MicMac.

Source : Carbone 4

Cet outil permet de mettre nos actions et nos comportements en perspective avec leurs impacts sur le climat, dont certains sont insoupçonnés (voir infographie ci-contre). Cette prise de conscience n’est pas forcément agréable, car elle peut remettre en cause nos habitudes ou notre façon de voir les choses. Mais nous sommes persuadés qu’on a tout à y gagner. C’est en effet l’occasion de reprendre possession de notre quotidien, de notre temps, de se désencombrer, de redonner du sens à nos actions et d’agir pour une société plus durable ! C’est ce que nous essayons de vous montrer en partageant régulièrement des expériences de sobriété dans chaque newsletter.

Je fais mon bilan carbone

On arguera toujours que notre action individuelle n’est qu’une goutte d’eau dans l’océan et qu’il faut aussi changer l’ensemble de la société et même du monde, mais pourtant, à l’échelle individuelle il est possible d’effectuer jusqu’à 50% du chemin.

 

A nous de montrer l’exemple !

Et si vous ne savez pas par quoi commencer, le net regorge d’idées et d’exemple. Si nous ne devions vous recommander qu’une seule référence, rendez-vous ici : https://www.cacommenceparmoi.org.

Mots-clés :
Avatar
Gapeau Transition
contact@gapeautransition.org
Aucun commentaire

Commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.