L’esprit coopératif
Un vrai mouvement citoyen de transition dans la Vallée du Gapeau, pour imaginer ensemble un avenir concret et positif
gapeau, vallée du gapeau, transition, gapeau transition, sollies-pont, sollies-ville, sollies-toucas, valaury, la farlede, la crau, la valette-du-var, la garde, hyeres, cuers, belgentier, meounes-les-montrieux, neoules, pierrefeu, rocabron, puget-ville, toulon, var,
43491
post-template-default,single,single-post,postid-43491,single-format-standard,theme-cabin,cabin-core-1.0.2,woocommerce-no-js,select-theme-ver-3.2,ajax_fade,page_not_loaded,,vertical_menu_background_opacity,smooth_scroll,side_menu_slide_from_right,big_grid,wpb-js-composer js-comp-ver-6.0.5,vc_responsive
 

L’esprit coopératif

L’esprit coopératif

La question nous revient régulièrement. Doit-on obligatoirement « faire ses trois heures par mois » pour pouvoir aller faire ses courses à l’épicerise ? Elle mérite que nous y consacrions quelques lignes et nous offre une passerelle pour évoquer l’esprit coopératif de l’association La Cerise sur le Gapeau.

 

« Faire sa part de Cerise »

 

Essayons d’entrer par une autre porte pour comprendre ce que la formule signifie. Derrière ces mots se cache avant tout un état d’esprit.

Se souvenir à travers nos actes de consommation que derrière chaque produit il y a une Histoire et une Terre à respecter.

Cette phrase, à force de conclure nos outils de communication, est un peu devenue notre slogan. Se donner des moyens d’agir ensemble pour la planète, pour le climat, pour les générations présentes et futures, à notre échelle, sur notre territoire en se souvenant que notre mode de consommation contribue à changer le monde.

 

Voilà se que nous construisons ensemble à travers ce magasin coopératif. Et pour bien assimiler cela, pour être fier de contribuer à une noble cause, il nous semble important que chacun puisse s’approprier le projet. A sa manière. Un peu ou beaucoup plus. Mettre une pierre à l’édifice Cerise, aussi petite soit-elle, et en ressentir une grande satisfaction de lui permettre d’avancer collectivement.

Alors comment ?

 

Certains viennent physiquement à l’épicerise sur des créneaux de 3 heures toutes les 4 semaines et sans eux, le magasin ne fonctionnerait pas. Si nous réussissons à ouvrir d’autres jours de la semaine parce que nos résultats le permettent, peut-être pourrons nous inventer d’autres types de créneaux (de deux heures par exemple).

 

D’autres contribuent à faire connaître la Cerise sur le Gapeau : en tenant quelques heures par mois un stand de la Cerise lors d’un festival, une foire, en créant des outils de communication, en diffusant des informations, en participant à la vie de l’association (marché bio mensuel et autres évènements festifs…) Des adhérents fournissent également un travail indispensable à la vie de l’association en participant aux groupes thématiques (approvisionnement, comptabilité, aménagement, gestion…).

 

Ces « parts de Cerise » sont vitales pour la dynamique. Si chacun fait un tout petit peu nous trouverons toujours les bons chemins pour construire ensemble tout en évitant l’épuisement de certains. Ces « parts de cerise » ont besoin de vous, adhérents de la dynamique et rien n’est strictement figé, tout peut s’adapter en fonction des possibilités de chacun. De nombreux domaines sont encore à construire : dans l’informatique, dans la vie associative, le « zéro déchet » et ont besoin de nouvelles énergies.

 

Peut-on faire autre chose ?

 

Oui, bien sûr ! Les possibilités sont immenses ! Ne serait-ce qu’en parler autour de vous, distribuer des flyers au travail, organiser un « apéritif Cerise » avec vos voisins, mobiliser dans vos associations sportives ou culturelles…

 

La Cerise sur le Gapeau se nourrit de toutes ces énergies. La Cerise sur le Gapeau, c’est un peu notre bébé à tous, nous adhérents de l’association et coopérateurs du magasin. C’est surtout ce qu’on en fera. Parfois, les temps sont un peu plus durs : les légumes manquent car la période ne s’y prête pas, des produits n’ont pas été livrés en temps et en heure… Les difficultés, au même titre que les satisfactions, cela aussi ça se partage. Car derrière, il n’y a que et seulement que des gens qui font de leur mieux. Certains d’entre eux passent bénévolement des dizaines d’heures par semaine pour que tourne ce projet avec toute la rigueur professionnelle qu’il demande (gérer la comptabilité, l’approvisionnement, faire connaître l’initiative…). Des difficultés nous en rencontrerons encore et encore nous les dépasserons ensemble. L’important est de se serrer les coudes, de venir faire ses courses au magasin autant que possible et d’apporter à sa manière une petite contribution pour que l’aventure perdure aussi longtemps que possible.

 

 

Vous voulez agir ? Apporter votre petite part de Cerise ? Rejoindre une dynamique ? En proposer une autre ? N’hésitez plus ! Contactez nous…

Contactez La Cerise

La Cerise recrute !

 

Nous recherchons :

 

  • Une équipe de livreurs véhiculés pour aller chercher des marchandises (légumes, fruits…) chez les producteurs.
    Contact : Cécile 06 09 50 07 12 
  • 2 secrétaires en binôme pour intégrer le groupe de gestion et participer au fonctionnement administratif de l’association.
    Contact : Mireille 06 73 44 35 17 
  • 1 responsable informatique.
    Contact : Mireille 06 73 44 35 17 
  • Une équipe « Vie associative » pour :
    • Organiser l’accueil des nouveaux adhérents, les événements festifs annuels de l’association (1er mai, apéros rencontres…)
    • Proposer des ateliers liés à l’écologie (récup, fabrication cosmétiques, produits entretien, cuisine, permaculture…).
      Contact : Julien 06 88 62 24 88
Avatar
Gapeau Transition
contact@gapeautransition.org
Aucun commentaire

Commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.