Reconnaissance de l’écocide : un moment décisif pour l’avenir de la planète
Un vrai mouvement citoyen de transition dans la Vallée du Gapeau, pour imaginer ensemble un avenir concret et positif
gapeau, vallée du gapeau, transition, gapeau transition, sollies-pont, sollies-ville, sollies-toucas, valaury, la farlede, la crau, la valette-du-var, la garde, hyeres, cuers, belgentier, meounes-les-montrieux, neoules, pierrefeu, rocabron, puget-ville, toulon, var,
45807
post-template-default,single,single-post,postid-45807,single-format-standard,theme-cabin,cabin-core-1.0.2,woocommerce-no-js,select-theme-ver-3.3,ajax_fade,page_not_loaded,,vertical_menu_background_opacity,smooth_scroll,side_menu_slide_from_right,big_grid,wpb-js-composer js-comp-ver-6.4.1,vc_responsive
 

Reconnaissance de l’écocide : un moment décisif pour l’avenir de la planète

Reconnaissance de l’écocide : un moment décisif pour l’avenir de la planète

Un tournant décisif

Nous voilà donc à un tournant décisif.Les 150 membres tirés au sort de la Convention Citoyenne pour le Climat se sont pris au jeu et ont proposé à l’unanimité, parmi un ensemble de mesures, la reconnaissance de l’écocide, crime contre la nature, dans le droit international.

Le 29 juin, devant les acteurs de cette Convention Citoyenne, Emmanuel Macron s’est engagé à collaborer sur la finalisation d’un texte de loi pour la reconnaissance du crime d’écocide, en vue d’un potentiel référendum courant 2021. Il a également annoncé vouloir porter le sujet à l’échelle internationale.

Nous voulons des actes !

Plus que jamais, les mots doivent dépasser l’effet d’annonce ! Cette reconnaissance légale des droits de la Terre et de l’écocide dans le droit international est une nécessité absolue pour répondre aux enjeux de notre époque et que cesse l’impunité de la destruction massive des écosystèmes.

Il est grand temps de reconsidérer, entre autre, la déforestation, notamment des forêts primaires, comme une action criminelle devant être jugée en fonction. Là alors, les regards sur la Terre et sur le Vivant changeront et la définition des communs, communs qui n’appartiennent pas seulement à l’espèce humaine, pourra alors être envisagée…

Crédit photo : Wildlegal.eu

Avatar
Gapeau Transition
contact@gapeautransition.org
No Comments

Post a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.