La Vallée du Gapeau en Transition | Et La Cerise revient au rêve…
Un vrai mouvement citoyen de transition dans la Vallée du Gapeau, pour imaginer ensemble un avenir concret et positif
gapeau, vallée du gapeau, transition, gapeau transition, sollies-pont, sollies-ville, sollies-toucas, valaury, la farlede, la crau, la valette-du-var, la garde, hyeres, cuers, belgentier, meounes-les-montrieux, neoules, pierrefeu, rocabron, puget-ville, toulon, var,
42152
post-template-default,single,single-post,postid-42152,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,select-theme-ver-2.4,vertical_menu_background_opacity,smooth_scroll,side_menu_slide_from_right,wpb-js-composer js-comp-ver-5.4.7,vc_responsive
 

Et La Cerise revient au rêve…

Et La Cerise revient au rêve…

John Croft, militant Australien des droits de la Terre et de l’Homme, a traduit ses observations des peuples aborigènes en une méthodologie de projet, « Le rêve du dragon » dont s’est par exemple inspiré Rob Hopkins pour la dynamique de la Transition, destinée à toute communauté désireuse de construire ensemble et autrement.

 

Cette méthode consiste avant tout à réaliser qu’à l’origine de tout projet, il y a un rêve individuel que le « rêveur » saura partager (ou pas) à un groupe qui, pour sa part, sera capable (ou non) de l’intégrer et le faire grandir. La première étape franchie, John Croft a ensuite identifié trois autres phases, la planification, l’action et la célébration dans chacune desquelles les membres de la communauté se positionneront et sauront tirer le meilleur d’eux-mêmes. Après ces quatre étapes revient le rêve et ainsi de suite… Le projet se construit à travers la bonne gestion de groupe d’une communauté bienveillante.

 

A l’aube de sa première bougie, La Cerise sur Le Gapeau voit se dessiner les contours d’un nouveau rêve dans un horizon très proche : le passage du groupement d’achats en épicerie… Mais tout de même… La célébration nous démange encore un peu. Célébrer parce que nous pouvons être ô combien fier du travail accompli ; célébrer ce que nous sommes.

A l’origine de tout projet, il y a un rêve individuel que le « rêveur » saura partager (ou pas) à un groupe qui, pour sa part, sera capable (ou non) de l’intégrer et le faire grandir...

Qui sommes-nous d’ailleurs ?

 

Nous sommes des citoyens d’un territoire qui, à notre échelle, souhaitons changer le monde.

 

Notre approche, parallèle à d’autres de « La Vallée du Gapeau en Transition », est l’éducation et la consommation. Le monde que nous souhaitons changer se souvient que derrière tout produit, il y a un producteur, un artisan, une Terre à respecter et à transmettre aux générations futures.

 

Se souvenir de cela arrime durablement notre raison d’être… Et l’intelligence collective fait le reste.

 

Car fort heureusement, construire le monde de demain n’est pas terrain lisse et plat. Des petites buttes, parfois des collines, jamais des montagnes, se glissent sur le chemin de nos interrogations et de nos rêves collectifs. Toute la force de la Cerise réside dans cette faculté à faire de notre mieux pour construire ensemble sans écorner notre raison d’être.

 

La Cerise c’est aussi vous qui souhaitez rejoindre la dynamique mais ne savez pas trop comment ni quelle pourrait être votre part. Quelques heures de votre temps par mois bien placées dans une organisation bien rodées peuvent tout changer ! Mais nous avons aussi besoin de pilotes pour nous aider à manœuvrer la locomotive. Certains viennent d’ailleurs tout juste de nous rejoindre et nous sommes très heureux de voir à quel point le rêve se partage vite. Ils nous aideront à monter notre campagne de financement participatif dont le top départ sera la foire bio de la Farlède, en avril 2018, et pour laquelle nous comptons sur chacun d’entre vous, ne serait-ce que pour diffuser l’information.

Partager et apprendre ensemble

 

D’autres dynamiques n’attendent plus que vous. La célébration par exemple… Comment nous retrouver régulièrement et pour des occasions diverses, parfois avec la Cerise mais souvent sans elle, simplement pour partager et apprendre ensemble ?

 

Ce texte vous a convaincu et vous brûler d’impatience de nous rejoindre ? Trois occasions de se rencontrer se profilent :

  • Les vœux de la Transition (et de ses différentes dynamiques) : le samedi 20 janvier à 18h, à Sôllei’O (Sollies-Toucas) ;
  • Le 5ème marché bio de La Cerise : dimanche 21 janvier, place de la Capelle à La Farlède ;
  • Notre Assemblée Générale annuelle : que l’on voudra très festive et constructive, qui aura lieu au mois de mars (infos à venir…).

 

Bienvenu(e)s en 2018 !

Soutenez La Cerise sur Lilo !

La Cerise sur le Gapeau a désormais une page projet sur Lilo, le moteur de recherche solidaire qui permet de remplacer efficacement votre moteur habituel.

Comment ça fonctionne ? C’est très simple : une fois Lilo installé comme moteur de recherche par défaut (voir comment faire), chaque recherche génère une goutte (plutôt que des revenus publicitaires sur les moteurs classiques). Vos gouttes (50 minimum) peuvent ensuite être versées au projet en allant sur la page projet La Cerise sur le Gapeau sur Lilo.

Soutenir La Cerise sur le Gapeau sur Lilo
Voir la vidéo explicative

Ainsi, en deux clics, vos gouttes sont attribuées à La Cerise sur le Gapeau ! Elles seront ensuite transformées en euros reversés à l’association, qui sera ainsi soutenue financièrement dans son projet éthique et durable.

 

Le projet n’est pas encore public pour le moment, il ne le sera qu’à partir d’un nombre de gouttes donné. Il est donc important de partager au maximum cette page auprès de vos amis, sur votre profil ou page Facebook… pour lui donner la chance de devenir visible auprès de tous parmi tous les projets de Lilo.

 

Nous comptons sur votre soutien !

Gapeau Transition
contact@gapeautransition.org
Aucun commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.